Le cauchemar du spam referrer sur Google Analytics, c’est terminé !

Spam referrer : comment s'en débarasserVous avez un site, et vous suivez son audience sur Google Analytics, comme 15 millions de propriétaires de sites internet dans le monde. Or depuis environ 1 an, vous avez vu votre trafic grossir étrangement, avec des visites provenant de sites tels que « semalt », « free-traffic », « share-buttons », « copyright-claim », et j’en passe. Vous avez beau aller sur ces sites, vous n’y trouvez jamais de lien qui pointe sur votre site. Vous êtes tout simplement victime de spam referrer (ou selon Wikipédia, de « Pourriel de référant »).

Il s’agit d’une technique de référencement abusive, qui consiste, en gros, à créer du faux trafic sur votre site, dans le but de tromper Google pour un meilleur positionnement des sites spammeurs, mais également de leur faire bénéficier du trafic des utilisateurs curieux de Google Analytics (car quand nous découvrons qu’un site inconnu nous envoie des visites, nous avons tous envie de voir pourquoi et comment ; après tout le webmarketeur est aussi un être humain sensible 😉 ).

Bien que n’ayant à priori pas d’incidence sur votre référencement (aucune communication ni action de Google depuis l’apparition de ce phénomène), ce faux trafic gonfle artificiellement votre audience, et complexifie son analyse. Il existe cependant des solutions pour filtrer le spam referrer, et pour « nettoyer » les vues rétroactives de Google Analytics afin d’avoir des données fiables.

Solution 1 : le filtrage manuel

1. Identifier les domaines spammeurs

detecter le spam referrerTout d’abord il va falloir identifier et recenser les domaines « référents » spammeurs afin de les filtrer. Vous détecterez ce spam referrer principalement dans « Acquisition > Tout le trafic > Sites référents ».
Il arrive également qu’on le détecte dans les campagnes (« Acquisition > Campagnes > Toutes les campagnes »).spam referrer

Les domaines sont facilement identifiables.

Ils contiennent en général tous des mots clés liés au référencement, ou au partage social.
Ensuite, il va falloir créer un ou des filtres, selon votre niveau de pratique des expressions régulières, chose que de mon côté je hais profondément (si vous maîtrisez, un seul filtre suffira).

2. Créer un filtre

Pour créer un filtre il faut vous rendre dans l’administration de votre compte. Si vous possédez plusieurs vues sous un seul compte, alors vous pourrez vous contenter de créer une seule fois les filtres, et vous les appliquerez à toutes vos vues.

Si part contre vous gérez plusieurs comptes, il faudra recréer ces filtres pour chacun des comptes.

filtres google analytics

Le filtre 

filtre spam referrer google analyticsIl faut créer un filtre personnalisé, et sélectionner le champ de filtrage « Source de la campagne ». Attention de ne pas mettre les « www. ». dans la rège de filtrage.

Si vous souhaitez bloquer plusieurs domaines, vous les renseignerez dans le champ « Règle de filtrage » avec une expression régulière (ce qui implique de les maîtriser un peu, comme nous le disions plus haut).

En revanche cela ne vous permettra pas de filtrer des spammeurs qui ne figureraient pas encore dans vos données, à moins d’avoir accès à une liste régulièrement mise à jour (mais qui risque de contenir dans les 200 domaines).

 

3. Des segments pour nettoyer vos vues

Pour avoir une vision réaliste de votre trafic rétroactivement, il faudra mettre en place des segments. Et ça c’est aussi une galère à mettre en place si on ne maîtrise pas un peu ces fameuses expressions régulières.

segments spam referrer google analytics

Bien évidemment à chaque fois que vous débusquerez un nouveau domaine spammeur, il faudra l’intégrer à vos segments.

Je vous laisse consulter cette page d’aide de Google analytics si vous êtes joueurs.

Comme on le voit, la solution du filtrage manuel peut vite complexe et consommatrice de temps, notamment si vous gérez plusieurs comptes. Elle nécessite d’être actualisée régulièrement, de nouveau spammeurs émergeants chaque semaines.


Solution 2 : ReferrerSpamBlocker

En faisant des recherches pour écrire cet article, je suis tombé sur ce qui semble être LA solution !

Une entreprise hollandaise, stijlbreuk.nu, a mis à disposition GRATUITEMENT (oui oui, vraiment GRATUITEMENT !) ReferrerSpamBlocker, une solution qui installe automatiquement des filtres sur vos compte, d’un seul clic (et ce sans avoir à connaitre quoi que ce soit en expressions régulières, le rêve !)

filtrage automatisé spam referrer

 

Vous n’aurez plus qu’a régulièrement mettre à jours les filtres automatiquement, directement sur ReferrerSpamBlocker. Le site propose également une série de segments à importer sur vos différents comptes pour nettoyer les vues rétroactives (le rêve bis !).

segments spam referrer google analytics

 

La présentation de ReferrerSpamBlocker en vidéo :

Cette solution automatisée vous fera gagner du temps, et vous prémunira des potentielles crises de nerf engendrées par la configuration des filtres et des segments pour x comptes différents ! De mon côté, c’est adopté !

About the Author: Melanie Grospart

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.