Maîtrisez votre identité numérique et votre e-réputation grâce au Personal Branding

e-reputation - Melanie GrospartIl y a 20 ans, Les questions d’identité numérique et de données personnelles ne se posaient pas. L’apparition d’internet et son installation comme outil indispensable dans notre vie quotidienne a profondément impacté notre rapport à la société et nos manières de nous présenter/représenter à elle.

Toutes ces nouvelles pratiques numériques bouleversent notamment :

– le recrutement et la recherche d’emploi

– le développement d’activité commerciale/professionnelle

– les notions de vie privée/vie publique

Il est donc aujourd’hui capital de maîtriser son identité numérique et son e-réputation, tant pour sa vie personnelle que pour sa carrière. En effet désormais tout le monde googlise son prochain, que ça soit dans le cadre privé, dans le cadre professionnel, mais aussi bientôt dans le cadre de demande de prêts, d’assurances, etc.

 

Les notions

L’identité numérique

Avec Internet, il est facile de dresser le portrait de quelqu’un. Une simple recherche Google vous apprendra beaucoup d’une personne. Toutes ces données sont d’ailleurs le nerf de la guerre pour les GAFA et autres géant du net.

Identité sociale

Ecosystème de l’identité traditionnelle d’après P. Buschini

Traditionnellement l’identité d’une personne se défini par son identité personnelle (état civil), par son identité culturelle (adhésion aux normes et valeurs d’une culture), puis par son identité sociale (sexe, âge, métier…).

Internet et le web ont complexifié et démultiplié les composantes de l’identité d’un individu.

Non seulement l’identité numérique est constituée de ce que nous sommes, de ce qui nous appartient et de ce qui nous détermine, mais elle possède en plus une notion évolutive (ce qui la rend difficile à cerner autrement qu’à un instant T).

 

A cela s’ajoutent les traces que nous laissons sur Internet :

– Les traces volontaires: ce que nous publions/disons de nous

– Les traces involontaires: ce que les systèmes informatiques retiennent de nous (cookies, identifiants, IP, etc.)

– Les traces héritées: ce qui est dit de nous par d’autres.

identite numerique - Melanie Grospart

Ecosystème de l’identité numérique d’après un schéma original de Fred Cavazza

Avec l’avènement des smartphones et des objets connectés, il devient de plus en plus difficile de maîtriser toutes les composantes de notre identité numérique. L’instantanéité, le partage de données personnelles, la viralité, sont autant d’éléments qui vont impacter l’identité numérique d’un individu, notamment son e-réputation.

 

L’E-réputation

L’e-réputation, c’est la perception que les internautes ont d’une entité (marque, entreprise, personnalité, particulier, etc.) sur Internet.

Cette perception peut être positive, neutre ou négative, et se manifeste par des informations, avis, échanges, commentaires, rumeurs…

On évalue l’e-réputation d’une entité en observant ce qui se dit sur elle sur le web. La première chose à faire est bien évidemment une recherche Google (Google image, maps, news, etc.).

Il peut également être utile de paramétrer des alertes afin d’automatiser la chose avec des outils tels que TalkWalker Alerts, Google Alertes, Mention.

Il existe également des outils plus ludiques pour tester son e-réputation (attention toutefois, il peut parfois y avoir quelques bugs) :

www.nothing-to-hide.fr

ereputation.paris.fr


L’e-réputation est la composante de l’identité numérique la plus difficile à maitriser,
dans la mesure où elle est, pour grande partie, constituée d’éléments émis par des tiers. Le problème du numérique et d’Internet, c’est qu’il est très difficile de faire disparaitre des contenus, et cela peut être problématique dans le cadre d’une recherche d’emploi par exemple.

Droit a oubli - Melanie GrospartLa problématique du Droit à l’oubli
Conformément aux demandes de la Cour de justice de l’Union européenne, depuis mai 2014 un particulier peut demander à Google de supprimer certains résultats de recherche au titre de la législation européenne sur la protection des données, via ce formulaire de demande de suppression de contenu.

MAIS, tout n’est pas si simple (car oui, il s’agit quand même du Big Boss Google) :

– Les demandes sont traitées au cas par cas, et les réponses ne sont pas systématiquement favorables. Sachant que Google reçoit environ 1500 demandes par minute, il vaut mieux être patient.

– Plusieurs critères sont pris en compte : contenu considéré comme obsolète, mensonger, très ancien, etc. Si le contenu à supprimer ne rentre dans aucuns des critères de Google, il ne sera pas retiré du résultat de la recherche.

– Si l’information présente un intérêt public (condamnation pénale, escroquerie financière, négligence professionnelle…), il sera plus difficile de la faire supprimer des résultats de recherche.

– Ce déréférencement ne concerne que les versions européennes de Google (google.fr, google.de ou google.es par exemple), et pas google.com.

Il existe toutefois des techniques qui permettent de « noyer » des résultats problématiques, grâce à la création de nouveaux contenus qui relègueront les contenus gênants au fin fond des pages de résultats de Google. C’est ce qu’on appelle le Personal Branding.

 

Le Personal Branding

Le personal branding consiste à appliquer à une personne les techniques de communication utilisées par les marques. Il s’agit de se penser en tant que « marque personnelle ».

Tout comme pour une marque, on va développer une image de soi en adéquation avec ses objectifs et ses valeurs afin, notamment, de ne manquer aucune opportunité professionnelle. Et tout comme pour une marque, il faudra penser à la cohérence de cette image sur les différents supports.

Par extension, on parle également de professional branding. Ici on développera l’image d’une entité (personne ou entreprise) autour de son identité professionnelle et de son expertise.

L’identité professionnelle, c’est la façon dont on se définit en tant que professionnel, en tant qu’expert. Cela peut être des aptitudes métiers, des compétences, des expertises, des qualités humaines, des valeurs, etc.

Le personal branding va permettre de modeler une identité numérique forte, crédible et digne de confiance, à travers 4 axes :

– Connexion : connectez-vous à votre univers de référence (sites spécialisés, communautés du secteur, etc.)

– Historique : modelez les « traces » de votre existence, utilisez les techniques de storytelling pour raconter votre parcours. Présentez vos compétences, vos qualités, votre histoire

– Preuves : soutenez vos messages avec des preuves (résultats, témoignages, recommandations, citations, presse, etc.)

– Cohérence : développez un message cohérent sur les différents supports, séparez vos présences privées et vos présences publiques/professionnelles.

 

Construire une identité professionnelle numérique solide

Définition des objectifs et cibles

La première étape du personal branding est la définition des objectifs, du positionnement, et de la cible à toucher.

Vos objectifs peuvent être de trouver de nouveaux clients, d’augmenter votre visibilité sur Internet, la recherche d’emploi, le développement de votre activité, la mise en avant de votre expertise, développer votre image, etc.

Votre cible va être définie en fonction de ces objectifs. Si vous souhaitez trouver des financements par exemple, votre cible sera constituée de personnes ou structures du type business angels ou investisseurs. S’il s’agit de développer votre réseau dans le cadre d’une recherche d’emploi, la cible sera constituée de recruteurs, de RH, et toutes personnes de votre domaine professionnel susceptibles de vous recommander.

Enfin, il faudra décider du positionnement que vous allez adopter : quel ton et quels type d’échanges allez-vous utiliser ? Selon vos objectifs, vous pouvez choisir de vous positionner en expert de votre domaine, mais on peut également imaginer un positionnement décalé et humoristique, dans le cadre d’un objectif de développement de concept store par exemple.

Une fois ces 3 composantes de votre stratégie de personal branding posées, il va falloir définir un plan d’action.

 

Construire sa présence

nstruire sa presence numérique - Mélanie GrospartLe web offre aujourd’hui une multiplicité de possibilité de présence numérique : Profil LinkedIn, site professionnel, CV en ligne, réseaux sociaux grand public… Cependant, être présent partout n’est pas forcément la meilleure idée. Il faut bien garder à l’esprit que le personal branding et les médias sociaux en général sont très consommateur de temps et de contenus. Mieux vaut avoir un petit nombre de présences maitrisées, pertinentes, et efficaces, qu’une multitude de présences chronophages et dont on connait mal les codes.

Voici une liste des possibilités de présence numérique, avec les bonnes questions à se poser :

– Site : quel type de site ? (e-commerce, vitrine, etc.)

– Blog : quelle fréquence de publication, quelle ligne éditoriale ?

– Présences sociales : quels réseaux sociaux ? Quelle fréquence et quels types de partages ? Quelles interactions recherchées ?

– Compte sur site de curation (scoop.it, paper.li, pearltrees.com, etc.) : quels types de contenus partagés ?

– Liaison entre les différentes présences

– Publications et contributions sur d’autres sites/blogs ?

Une fois que vous aurez défini où et comment vous allez être présent, il va falloir formuler votre message, et le communiquer.

 

Communiquer : le concept d’elevator pitch

elevator pitch - Melanie GrospartL’elevator pitch est à la base un exercice de communication orale, qui consiste à se présenter et mettre en valeur son projet face à un interlocuteur dont le temps est compté. L’idée est donc de convaincre en 1mn, soit le temps d’un trajet en ascenseur.

Il faut donc savoir présenter son projet de manière concise et claire, ce qui fait de cet exercice l’outil idéal pour formaliser votre message pour le web :

– parfaitement adaptable aux formats des réseaux sociaux, qui proposent la plupart du temps des messages courts faciles à relayer

– possibilité d’enrichir le message de visuels impactants et attractifs, de vidéos, etc. pour en faire contenus enrichis, ludiques et originaux

multiples possibilités des partages, viralité

Profitez pleinement des spécificités et des fonctionnalités offertes par les outils et plateformes sur lesquels vous aller diffuser vos messages, et n’hésitez pas à élaborer plusieurs pitchs en fonctions de chaque cibles.

 

 Installer une veille

Avoir des présences sur internet c’est bien, mais pas suffisant pour se positionner en expert de votre domaine. Il est loin le temps où il suffisait d’avoir un site vitrine pour être visible. Aujourd’hui si vous voulez qu’on vous voie et qu’on vous entende, vous allez devoir animer vos présences web avec des contenus. Et l’outil idéal pour trouver des contenus, c’est la veille.

Outre la récolte de contenus, l’activité de veille permet de collecter des informations stratégiques qui vont vous permettre :

– D’anticiper les évolutions et les innovations

– De se positionner en expert

– De comprendre et d’anticiper les attentes de vos cibles

– De connaitre la concurrence et de savoir ce qu’elle fait

– D’évaluer votre e-réputation et la notoriété de votre entreprise

– D’anticiper et gérer les crises avec réactivité

– De détecter des lead

– De détecter les inflenceurs et blogueurs vers qui diriger votre communication

Outres vos réseaux sociaux, il existe tout un tas d’outils pour installer et automatiser votre veille, et pour trouver les bonnes personnes à suivre. Pour n’en citer que quelqu’uns : Feedly, Scoop.it, TWeetDeck, Google Alertes, Ninja Outreach (existe également en extension lite et gratuite pour Chrome)

 

Le personal branding est technique de communication. Et grâce à Internet vous bénéficiez de toute une panoplie d’outils puissants : mail, discussions, réseaux sociaux, groupes, relations presse et blogueurs, participation à des événements, articles de blog, contributions, etc.
Inscrivez-vous dans une démarche conversationnelle, afin de favoriser l’échange et le contact.

Votre marque personnelle est ce qui vous différencie des autres, n’hésitez donc pas à solliciter votre créativité et votre audace afin de vous démarquer !

Personal Branding - Melanie Grospart

About the Author: Melanie Grospart

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *